Poêlier

Métier du secteur : Arts et traditions populaires

Métier

Le poêlier maîtrise les chaleurs de fours et les trajets de fumées. Il crée ou restaure des poêles qui peuvent être en fonte ou en faïence, dans ce dernier cas la façade est montée à l’argile. La fonte, elle, est moulée, coulée, dessablée et ébarbée. Il réalise aussi les décors.

Profil

  • Précision
  • Goût pour la construction
  • Bonnes connaissances énergétiques

Emploi et débouchés

Aujourd'hui encore en France, le poêle en fonte et céramiques est toujours fabriqué par de grands noms du poêle et de la cheminée (Deville, Godin, Oliger France, Supra...). Il s'offre aujourd'hui des lignes et des formes modernes signées par de grands noms du design. Le poêle bénéficie actuellement d'un regain d'intérêt de la part des consommateurs en quête d'énergies naturelles (non fossiles), douces et soucieuses de l'environnement. La tradition perdure en Alsace, en Lorraine mais également dans le Nord, où l'on trouve toujours une forte tradition faïencière. Cette activité connaît ainsi encore de forts taux de croissance.
Un poêle en faïence fabriqué manuellement est un objet unique dont le prix peut facilement monter jusqu’à 15000 € voire plus. Quelques professionnels se partagent le marché du poêle de faïence : Atelier Céramique Régnier, Atelier du Poêle en Faïence Didier-Claudel, Atelier du Poêle en faïence Spatara, Breffa, Brémon Création, Yvan Comte, Keiflin et fils cheminées, Kohler et Schreiber-Vaccaro notamment.

Devenir poêlier

Formation initiale

Niveau V
Certificat Technique des Métiers (CTM) Poêlier, 3 ans.

Formation professionnelle continue

Des formations non diplômantes, d'une durée variable, permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement.