Lapidaire

Métier du secteur : Bijouterie joaillerie orfevrerie horlogerie

Métier

Coussin, poire, navette, taille émeraude, briolette ou cabochon… Les tailles de pierre révèlent l’éclat et la couleur des gemmes tout en éliminant les défauts. C’est l’art du lapidaire. Chaque pierre est unique par sa nature, sa forme, sa qualité à l'état brut et sa réfringence (propriété de la gemme à réfracter la lumière). Les différentes phases de travail sont le sciage, le débrutage, la mise en forme, la taille et le polissage.
La taille du diamant est effectuée par un diamantaire en raison de sa dureté qui nécessite des techniques et un matériel appropriés. La gravure ou la sculpture par abrasion, l'intaille (gravure en creux), le camée (relief de pierres stratifiées), la ronde-bosse (3 dimensions), le haut et le bas-relief sont des techniques utilisées par le glypticien.

Profil

  • Précision
  • Grande capacité de concentration
  • Bonne connaissance des pierres fines et précieuses

Emploi et débouchés

Aujourd’hui, les pays producteurs de pierres fines et précieuses ont leurs propres tailleries. Les centres de taille les plus célèbres sont Anvers, Tel- Aviv, New-York et Bombay mais également, Bogota, Jaïpur ou Bangkok.
En France, on estime à une trentaine le nombre d’ateliers concentrés en Ile-de-France, dont les 3/4 à Paris et dans le Haut-Jura. Les lapidaires assurent une partie de leur chiffre d’affaires grâce aux travaux d’ajustement pour les ateliers de haute joaillerie, de réfection de pierres abîmées et au négoce de gemmes.

Devenir lapidaire

Formation initiale

Niveau V
- CAP lapidaire option pierres de couleur, 2 ans.

Formation professionnelle continue

Le CAP peut être préparé dans le cadre de la formation professionnelle continue. Des cours à la semaine permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement dans les techniques de la taille simple du travail au tour ou pour la réparation de pierres abîmées.