Tourneur sur bois

Métier du secteur : Bois

Métier

Le tourneur sur bois réalise grâce à un tour des objets en bois et donne forme à la pièce en utilisant des ciseaux d’acier ou une gouge qui pénètrent le bois.

Profil

  • Intérêt pour le travail du bois
  • Créativité
  • Habileté manuelle

Emploi et débouchés

Le métier de tourneur sur bois connaît depuis les années 90 un renouveau grâce au courant anglo-saxon. La reconnaissance du tourneur se fait par le bouche à oreille : les salons et les expositions sont très importants.
La tournerie traditionnelle travaille essentiellement pour l’ameublement. La situation économique est difficile car les meubles en bois tourné de style classique (Louis XVI, Louis Philippe, Empire) n’ont plus le même impact aujourd’hui. La production des jouets représente l’autre débouché avec environ 20 % du chiffre d’affaires en 2003.
Les entreprises semi-industrielles et industrielles de tournage sur bois s’appuient sur les nouvelles technologies. Il existe aussi un courant nouveau de tourneurs pluridisciplinaires (ébénistes, menuisiers...) Au total Le nombre d’entreprises serait de 130 pour l’Observatoire de la tournerie-tabletterie et inférieur à 50 selon l’UNAMA. La majorité des tourneurs opte pour le statut d’artisan. Ces dernières années, l’engouement pour le tournage a amené un nombre croissant de semi-professionnels sur le marché.
Les tourneurs d’art qui arrivent à vivre uniquement du tournage représentent environ 75 personnes. Ils possèdent souvent le statut d’artiste. Ils vendent leurs œuvres en boutiques et galeries. Le marché français offre moins de débouchés que l’international et notamment les États-Unis.

Devenir tourneur sur bois

Formation initiale

Niveau V
- CAP arts du bois option tourneur, de 1 à 3 ans.

Formation professionnelle continue

Divers stages d’initiation ou de perfectionnement au tournage sur bois sont proposés par de nombreux organismes, associations ou artisans, certains peuvent préparer au CAP arts du bois, option tourneur en candidat libre.