Facteur et restaurateur de pianos

Métier du secteur : Facture Instrumentale

Métier

Le facteur et restaurateur de pianos est maître de trois spécialités. Celle du bois, du métal et de la mécanique. Pour la fabrication des pianos neufs, les étapes sont confiées à chaque spécialiste mais en restauration, l’artisan doit toutes les maîtriser y compris l’harmonisation et l’accordage.

Profil

  • Pratique du piano
  • Excellente oreille musicale
  • Maîtrise du bois, du métal et de la mécanique

Emploi et débouchés

Les grandes manufactures ont pris beaucoup de place dès le XIXe siècle dans la facture de piano. Depuis la seconde guerre mondiale, les ventes n’ont cessé de baisser en France. Aujourd’hui, le marché du piano français est devenu un marché d’importations dominé par les pianos droits. On dénombre à peu près 200 manufactures de piano en Chine qui produisent près de 300 000 pianos par an quand seulement 15 000 pièces sont fabriquées en Europe. Une concurrence qui a affecté les grandes manufactures qui employaient de nombreux professionnels du piano répartis par spécialités (caissiers, tableurs, vernisseurs, façonneurs de cadres et de cordes, préparateurs de mécanique et régleurs…).
Parmi les marques de haute facture qui résistent : Schimmel, Sauter, Bösendorfer, Fazioli, Steinway & Sons et Pleyel. Pleyel, dernier grand représentant de la facture française de pianos qui employait 65 personnes dans sa manufacture d’Alès, a décidé de se consacrer exclusivement aux pianos haut de gamme : pianos de concert, pianos à queue, pianos d’artistes, pianos de designers et commandes spéciales. Son atelier ouvert à Saint-Denis en 2007 n’emploie plus qu’une douzaine de salariés.
Aujourd’hui, les facteurs de pianos assurent la maintenance, la préparation (réglage, harmonisation et accord) et la restauration. Ils exercent en tant qu’artisan ou salarié, en entreprise individuelle ou sociétaire de 3 à 12 salariés. La plupart des entreprises sous-traitent une partie de leur production. L’accord des instruments constitue généralement l’essentiel de leur activité. La location de pianos de concert tend à prendre plus d’importance. Dans ce cas, la préparation des pianos nécessite entre quatre et six heures de travail pour régler, harmoniser et accorder le piano afin de l’adapter à la fois au pianiste et à la salle de concert.
Les réalisations de pianos restent ponctuelles et s’effectuent sur commande pour des particuliers ou quelques écoles de musique.

Devenir facteur et restaurateur de pianos

Formation initiale

Niveau V
- CAP assistant technique en instruments de musique option piano, 2 ans.
Niveau IV
- BMA technicien en facture instrumentale option piano, 2 ans.
Niveau III
- DMA facture instrumentale option piano, 2 ans.

Formation professionnelle continue

L’Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM) au Mans propose un programme de stages pour les professionnels : perfectionnement et mise à jour des compétences et savoir-faire techniques : harmonisation et réglage des pianos à queue, réparation des claviers, traitement du vernis polyester, propriétés des aciers….