Fabricant et restaurateur d’abat-jour

Métier du secteur : Luminaire

Métier

Le fabricant et restaurateur d’abat-jour réalise la carcasse métallique de forme variée, puis procède aux découpes et à l’habillage, traditionnellement en tissu qui peut être tendu et contrecollé, cousu, plissé. L’abat-jour peut aussi être en papier, en bois, en métal ou en matériaux plastiques.

Profil

  • Créativité
  • Habileté manuelle

Emploi et débouchés

Le fabricant et restaurateur d’abat-jour peut être artisan installé à son compte ou salarié d'une entreprise. La clientèle du fabricant et restaurateur d’abat-jour est composée de particuliers, antiquaires, décorateurs d’intérieur, architectes, éditeurs, fabricants de luminaires, hôtels, restaurants, grands magasins… Les canaux de distribution du fabricant d’abat-jour sont multiples : grands magasins, boutiques de décoration, magasins spécialisés en luminaire.
En 2004, l'Institut de promotion et d’études de l’ameublement a mené une enquête afin de quantifier et de qualifier le marché des luminaires. Selon cette étude, 5,6 millions de ménages français ont acheté au moins un luminaire en 2004 pour un budget moyen de 70 €. Le marché du luminaire est estimé à 395 millions d’euros. Il est détenu aux deux tiers par les grandes surfaces de bricolage, les spécialistes ou par les enseignes de l’équipement du foyer. Les marchés publics sont en forte baisse. En revanche, le marché des particuliers et des institutionnels privés tels que les banques ou les sièges de sociétés est en hausse.
Aux États-Unis, la demande de produits français porte essentiellement sur les lampes à poser haut de gamme (chandeliers en bronze, lampes d’ornementation) et sur les luminaires fixes en bronze (lustres, appliques). 

Devenir fabricant et restaurateur d’abat-jour

Formation initiale

Il n’existe aucune formation initiale préparant au métier de fabricant d’abat-jour. La plupart des professionnels sont issus de formations dans les filières du cuir et de l’habillement.

Formation professionnelle continue

Des formations non diplômantes, d’une durée variable permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement. Des formations non diplômantes, d'une durée variable permettent de suivre une initiation.