Fabricant et restaurateur de lustres et luminaires

Métier du secteur : Luminaire

Métier

Le savoir-faire du fabricant et restaurateur de luminaires concerne traditionnellement les métiers du bronze, du fer, du verre, de la dorure. Il intervient aussi en ré électrification. La céramique, le papier, l’aluminium et d'autres matériaux contemporains sont de plus en plus utilisés en création.

Profil

  • Intérêt pour la décoration
  • Créativité

Emploi et débouchés

Le fabricant de lustres et luminaires peut être artiste libre, artisan installé à son compte, salarié d’une entreprise ou employé de l’administration publique. La clientèle du fabricant de lustres et luminaires est composée de particuliers, collectionneurs, antiquaires, décorateurs d’intérieur, architectes.
Selon le Groupement interprofessionnel du luminaire, une cinquantaine d’entreprises fabriquent et restaurent des lustres et luminaires en France. En 2004, l’Institut de promotion et d’études de l’ameublement a mené une enquête afin de quantifier et de qualifier le marché des luminaires. Selon cette étude, 5,6 millions de ménages français ont acheté au moins un luminaire en 2004 pour un budget moyen de 70 €. Le marché du luminaire est estimé à 395 millions d’euros. Il est détenu aux deux tiers par les grandes surfaces de bricolage, les spécialistes ou par les enseignes de l’équipement du foyer.
Le consommateur français est très attaché aux classiques mais il s’intéresse de plus en plus à la création et au design. Les marchés publics sont en forte baisse. En revanche, le marché des particuliers et des institutionnels privés tels que les banques ou les sièges de sociétés est en hausse.
Le goût français continue d’attirer une clientèle internationale. En luminaire comme en mobilier, la “french touch” internationalement reconnue reste celle de Louis XIV et Napoléon. L’Italie au contraire se positionne sur le contemporain. Les fabricants italiens recourent à des designers réputés depuis de nombreuses années.
Aux Etats-Unis, la demande de produits français porte essentiellement sur les lampes à poser haut de gamme (chandeliers en bronze, lampes d’ornementation) et sur les luminaires fixes en bronze (lustres, appliques). Les fabricants de lustres et luminaires français exploitent des niches de marché (antiquaires, décorateurs d’intérieur) où la qualité et le design priment.

Devenir fabricant et restaurateur de lustres et luminaires

Formation initiale

Niveau V
- CAP bronzier option monteur en bronze, 2 ans.
- CAP bronzier option ciselure sur bronze, 2 ans.
Niveau IV
- FMA Formation métiers d’art spécialité métal (Ecole Boulle), 3 ans.
Niveau III
- DMA arts de l’habitat option ornements et objets, 2 ans.

Formation professionnelle continue

Des formations non diplômantes, d’une durée variable permettent de suivre une initiation ou un perfectionnement.