Emailleur sur métal

Métier du secteur : Métal

Métier

L’émailleur applique la poudre d’émail sur une surface métallique (cuivre ou argent) à l’aide d’une spatule, d’un tamis ou par trempage puis l’introduit dans un four entre 850 et 900°C. La matière vitreuse, rendue solide lorsqu’elle est chauffée donne brillant, couleur et solidité au revêtement.

Profil

  • Intérêt pour le travail du métal
  • Sensibilité artistique
  • Précision
  • Sens des couleurs

Emploi et débouchés

Selon le Syndicat professionnel des émailleurs Français, la France compte entre cent et cent cinquante émailleurs sur métaux. Le Pôle d’économie du patrimoine des arts du feu de Limoges a pour objectif d’aider des filières économiques traditionnelles à se redéployer et développer un tourisme culturel. Ce pôle s’articule autour de trois pôles d’excellence régionaux que sont la porcelaine, l’émail et le vitrail.

Devenir émailleur sur métal

Formation initiale

Aujourd’hui, aucun établissement ne dispense le CAP émailleur sur métaux. Il peut cependant être présenté en candidature libre.

Formation professionnelle continue

Le centre de l’émail à Limoges prépare au CAP d’émailleur sur métaux. Des formations non diplômantes, d’une durée variable permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans les techniques de l’émaillage.