Fabricant et restaurateur de charpentes

Métier du secteur : Métiers liés à l´architecture

Métier

D’après un plan, le fabricant et restaurateur de charpentes, choisit ses bois, chêne, châtaignier ou sapin dont il peut exploiter les courbures naturelles. Il taille les pièces principales appelées fermes, poutres, pannes, chevrons, tenons et mortaises et les assemble.

Profil

  • Intérêt pour le patrimoine bâti
  • Bonne forme physique
  • Bonne perception des volumes
  • Sens du travail en équipe
  • Aptitude au travail en extérieur

Emploi et débouchés

Le charpentier est salarié dans des entreprises industrielles ou artisanales, ou artisan à son compte. Il faut toutefois tenir compte d’une mise de fonds élevée en raison du coût des machines. Il peut travailler pour des bureaux d’études d’architectes, des chantiers liés à la construction du neuf ainsi que pour l’entretien et la réhabilitation.
En 2004, le nombre d’entreprises artisanales pour les travaux de charpente s’élevaient à 5 725. Les entreprises de 1 à 5 salariés représentaient 60% du secteur (Source : CAPEB).
Le salaire d’un débutant s’élève à environ 1 400 € brut par mois. La profession offre des perspectives et recherche des jeunes qualifiés. Après quelques années de pratique, le sens du contact et des qualités d’organisation, il peut devenir chef d’équipe et prétendre à un salaire d’environ 1 800 €.
Depuis une vingtaine d’années, les procédés de charpente légère et industrielle tels que le lamellé-collé se développent. La charpente traditionnelle conserve une large part du marché mais elle est réservée à la construction “standing” et à la réhabilitation. 

Devenir charpentier

Formation initiale

Niveau V
- CAP bois et matériaux associés, 2 ans.
- CAP charpentier, 2 ans.
- CAP constructeur bois, 2 ans.
Niveau IV
- BAC Pro technicien constructeur bois, 2 ans.
- BAC technologique STI spécialité génie mécanique option bois et matériaux associés, 2 ans.
- BP charpentier, 2 ans.
Niveau III
- BTS charpente couverture, 2 ans.
- BTS systèmes constructifs bois et habitat, 2 ans.
Niveau II
- Licence professionnelle chargé de projets en construction bois, 1 an.
- Licence professionnelle bâtiment et construction, option bois et construction (Bordeaux 1), 1 an.
- Licence professionnelle bâtiment et construction, option conduite de projet du bâtiment (spécialisation ouvrages en montagne IUT Grenoble 1), 1 an.

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent se préparer dans le cadre de la formation professionnelle continue auprès de quelques GRETA et des Compagnons du devoir. Les centres AFPA proposent des titres professionnels : “charpentier poseur bois” et “couverture traditionnelle pour charpentier bois” de niveau V et “technicien métreur en charpente bois et couverture” de niveau IV. La filière artisanale propose aux professionnels l’acquisition du Brevet de maîtrise (BM) de niveau IV. Les AREF (Associations régionales pour la formation continue dans le BTP) organisent des actions de formation continue dans ce secteur.