Eventailliste

Métier du secteur : Mode

Métier

L’éventailliste assemble les feuilles et les montures en bois, nacre, ivoire ou plexi qui sont gravées ou sculptées. Les feuilles de papier ou de tissu sont passées dans la machine à plisser avant d’être décorées. Elles peuvent être aussi de plume ou autre matière synthétique.

Profil

  • Créativité
  • Bonne perception des volumes
  • Sens des couleurs
  • Minutie

Emploi et débouchés

L’éventail a été introduit en France par Catherine de Médicis. Il est tombé en désuétude après la Première guerre mondiale, la mode à la garçonne ne favorisant pas son utilisation. Aujourd’hui, la presse annonce régulièrement son grand retour. Pourtant, on ne recense en France que 3 éventaillistes. À ces derniers s’ajoutent quelques artistes ou artisans d’art qui créent exceptionnellement des modèles permettant de mettre en œuvre leur propre savoir-faire : dorure à la feuille, bijouterie, peinture sur soie, dentelle…
Les professionnels de l’éventail travaillent pour une clientèle de particuliers qui recherche un éventail de qualité à l’esthétique recherchée plutôt qu’un éventail de production industrielle importé d’Espagne ou de Chine. Ce sont des amateurs voulant allier utilité et esthétique mais aussi des collectionneurs cherchant à compléter leur collection avec des éventails contemporains. Les éventaillistes répondent également à des commandes émanant du monde du spectacle (films en costumes, pièces de théâtre…) qui représentent une source intarissable de travail.
La haute couture ne représente plus qu’une petite part de la production de ces artisans de l’éventail. Pour les défilés, les maisons de couture font fabriquer des éventails dans leurs ateliers ou réutilisent d’anciens modèles. L’éventail est rarement utilisé pour parfaire une silhouette.
Parallèlement à l’activité de création d'éventails, les professionnels ont très régulièrement en charge la restauration d'éventails anciens.

Devenir Eventailliste

Formation initiale

Il n’existe aucune formation dédiée au métier d’éventailliste. La transmission du savoir-faire s’effectue par les éventaillistes eux-mêmes dans leurs ateliers. Toutefois, il peut être opportun de suivre une formation à la création d’accessoires de mode.
Niveau IV
- Bac pro Artisanat et métiers d’art option vêtement et accessoires de mode, 2 ans.
Niveau II
- DSAA mode et environnement, 2 ans.
- Diplôme de l’ENSAD option vêtement (École nationale supérieure des arts décoratifs - Paris), 2 à 5 ans.

Formation professionnelle continue

Certains diplômes peuvent être préparés dans le cadre de la formation professionnelle continue. Des formations non diplômantes permettent de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans le domaine de la création d’accessoires de mode.