Veloutier

Métier du secteur : Textile

Métier

Etoffe résultant d'un tissage particulier, le velours se caractérise par son aspect duveteux en surface dû aux poils ou aux bouclettes. A la différence du tissage d'un tissu simple réalisé à partir d'une chaîne et d'une trame, le tissage du velours nécessite une chaîne et une trame en soubassement auxquelles s'ajoute une seconde chaîne ou une seconde trame qui constitue le poil ou les boucles du velours. Traditionnellement tissé à partir de fils de soie, de laine ou de coton, le velours peut également intégrer dans sa composition d'autres types de fibres comme la viscose ou des fibres synthétiques.

Profil

  • Habileté manuelle
  • Intérêt pour le travail des textiles
  • Sens des couleurs
  • Précision

Emploi et débouchés

En France, on recense aujourd'hui moins d'une dizaine de maisons faisant perdurer la technique traditionnelle du tissage de velours chaîne. Elles travaillent essentiellement sur commandes pour les couturiers mais aussi pour la décoration et l'ameublement. Elles fournissent les grands éditeurs de tissus d'ameublement, proposent des créations originales haut de gamme pour des intérieurs prestigieux et mettent leur savoir-faire au service de la reproduction d'étoffes anciennes dans le cadre d'opérations de restauration. Pour ces commandes spécifiques, elles reconstituent ainsi des velours anciens destinés aux demeures patrimoniales, aux châteaux et aux monuments historiques.

Devenir Veloutier

Il n'existe aucune formation initiale ni aucune formation professionnelle continue dédiée à l'apprentissage du métier de veloutier. En revanche, on recense différentes formations spécialisées dans l'apprentissage du métier de tisserand.

 

 

Veloutier

Atelier Yves Benoît © photo Alexis Lecomte - INMA