Exporter

Pour réussir à l’export, il faut se préparer.

L’entreprise doit évaluer sa capacité interne à aborder le marché étranger. Il s’agit de repérer ses forces et ses faiblesses en se posant les bonnes questions. Quels sont nos marchés cibles ? Quels sont nos moyens humains et financiers ? Comment est organisée notre production ? Peut-on traiter rapidement et efficacement une commande importante ? Quelles sont nos contraintes ?

M’informer sur le marché

La prospection est une étape indispensable. L’entreprise récolte un maximum d’informations sur le pays visé. Livres, études, séminaires, partages d’expériences… Tout renseignement est le bienvenu. Cette enquête préalable permet de connaître sa cible et de s’y adapter.

Me faire accompagner

Ubifrance est la structure qui accompagne les PME françaises à l’export. Conseils, expertise, mesures de soutien à l’exportation… Cet organisme vous oriente vers les sources d’informations et les appuis financiers les plus appropriés.

Participer à un salon

La participation à un salon nécessite un investissement initial mais elle est primordiale. C’est un test pratique qui permet de sonder le marché étranger en termes de tendances et de positionnement du produit. Les personnes rencontrées sur place constituent les premiers maillons d’un futur réseau.

Communiquer

La presse professionnelle est un moyen efficace pour faire connaître ses produits. Développer son entreprise à l’export par la presse professionnelle. C’est un moyen très efficace pour accroître sa notoriété et attirer de nouveaux clients, partenaires, distributeurs.

Repères juridiques et fiscaux

L’entreprise qui souhaite exporter à l’étranger doit s’informer sur les notions juridiques, règlementaires et fiscales applicables dans le pays d’investissement. Elles concernent les conditions générales de ventes, les règlementations douanières ou encore le droit fiscal international. Un petit lexique pour avoir les idées claires.