Oser les prix et concours

Maître d'art, Meilleur Ouvrier de France, Prix Bettencourt pour l'Intelligence de la main...

Il existe de nombreuses distinctions dans le domaine des métiers d’art. Labels, prix, et concours ouvrent de réelles opportunités en termes de reconnaissance et de publicité. Pour le public, il s’agit d’un gage de qualité à valoriser. Alors pourquoi ne pas prendre le risque ?

Identifier les opportunités

L’Institut National des Métiers d’art recense l’ensemble des principaux prix, labels et concours métiers d'art. Ils distinguent un parcours, une œuvre, un savoir-faire, une entreprise ou une personnalité. A vous, de déterminer ceux qui correspondent le mieux à votre profil.

Chaque fiche métier fournit plus de détails sur les prix et concours d’une spécialité donnée. Cette liste n’est pas exhaustive mais elle signale les rendez-vous récurrents.

L’INMA relaie les appels à candidatures qui lui parviennent. Il signale les dates limites d’inscription et fournit les contacts nécessaires pour en savoir plus. Pensez à suivre régulièrement l’actualité de cette rubrique.

Bien préparer sa candidature aux prix et concours

La première exigence est de répondre dans les temps. Soignez la présentation en proposant un dossier clair et aéré. Si possible, préférez des textes dactylographiés à des pages manuscrites plus fastidieuses à lire. La qualité des visuels servira votre cause.

Et après…

Si vous perdez, ne vous découragez pas. Votre participation aura quand même contribué à vous faire connaître auprès des membres du jury. Identifiez les raisons de votre échec et tirez-en des leçons pour  la prochaine fois.

Si vous gagnez, sachez profitez de la victoire. Partagez la bonne nouvelle à vos clients. N’hésitez pas à signaler cette distinction sur vos supports de communication s’il s’agit d’un prix, titre ou concours connu. Gardez contact avec les organisateurs de l’événement : ils aiment suivre le parcours de leurs lauréats et pourront peut-être vous donner conseils et contacts.